CIME OBJECTIF 2015
CIME - Colloque International du Millénaire Objectif 2015 ACCUEIL
NOTRE VISION
HISTORIQUE
NOS OBJECTIFS
NOTRE ÉQUIPE
LE RÉSEAU DES ACTEURS DES SOLUTIONS
PROJETS D'AVENIR ET PARTENARIAT
PROGRAMME ET INFORMATIONS GÉNÉRALES
PLAN DU SITE
CONTACTEZ-NOUS
RETOUR SUR CIME 2010
Objectif 1 Objectif 2 Objectif 3 Objectif 4 Objectif 5 Objectif 6 Objectif 7 Objectif 8 Photos Vidéos photos Videos
M. Roland Rosillette M. Eugéne Larcher M. Jacques Cornano Mme Diane Pilotte Mme Marjorie Théodore Dans l'action en Haïti Dr. Mohamed Benkhalifa Dans l'action en Haïti
   
Déclaration du Millénaire Laval QC
Colloque International du Millénaire CIME 2010

Mettre en place un partenariat mondial pour le développement

Objectif 8 : Mettre en place un partenariat mondial pour le développement

L’aide mondiale demeure bien en deçà de la cible des Nations Unies qui est de 0,7% du revenu national brut (RNB) des membres du Comité d’aide au développement de l’OCDE. Dans l’ensemble, l’aide publique au développement (APD) provenant des pays développés a chuté de 0,28% de leur revenu national brut combiné en 2007.

Pour accélérer leur développement en améliorant leur production et leurs capacités commerciales, les pays en développement ont besoin d’assistance technique et d’autres formes d’assistance comme la création d’infrastructures.

La connectabilité à l’Internet aidera le monde en développement à réaliser les objectifs en matière de santé, d’éducation, d’emploi et de réduction de la pauvreté. À la fin de 2006, 1,2 milliard de personnes étaient connectées à l’Internet – à peine plus de 18 % de la population mondiale. Mais le fossé numérique demeure encore profond.

CIBLE 8.A - Poursuivre la mise en place d’un système commercial et financier multilatéral ouvert, réglementé, prévisible et non discriminatoire

Cela suppose un engagement en faveur de la bonne gouvernance, du développement et de la lutte contre la pauvreté, aux niveaux tant national qu’international.

CIBLE 8.B - Répondre aux besoins particuliers des pays les moins avancés (PMA)

Cela suppose l’admission en franchise et hors contingents des produits exportés par les pays les moins avancés, l’application du programme renforcé d’allégement de la dette des pays pauvres très endettés et l’annulation des dettes publiques bilatérales, ainsi que l’octroi d’une aide publique au développement plus généreuse aux pays qui démontrent leur volonté de lutter contre la pauvreté.

CIBLE 8.C - Répondre aux besoins particuliers des pays en développement sans littoral et des petits États insulaires en développement (en appliquant le Programme d’action pour le développement durable des petits États insulaires en développement et les décisions issues de la vingt-deuxième session extraordinaire de l’Assemblée générale)

CIBLE 8.D - Traiter globalement le problème de la dette des pays en développement par des mesures d’ordre national et international propres à rendre l’endettement tolérable à long terme

Cela suppose la compréhension des problèmes d'endettement des pays en développement et la mise en place de mesures nationales et internationales pour assurer que le niveau de la dette soit tolérable à long terme.

INDICATEURS
Certains des indicateurs ci-après seront évalués séparément dans les cas des pays les moins avancés, de l’Afrique, des pays en développement sans littoral et des petits États insulaires en développement.

AIDE PUBLIQUE AU DÉVELOPPEMENT

8.1. Aide publique au développement (APD) nette, en pourcentage du produit national brut des pays donateurs membres du Comité d’aide au développement de l’OCDE.
8.2. Proportion du montant total de l’APD bilatérale des pays donateurs membres du Comité d’aide au développement de l’OCDE, allouée aux services sociaux de base (éducation de base, soins de santé primaires, nutrition, eau salubre et assainissement).
8.3. Proportion de l’APD bilatérale des pays du CAD (OCDE) qui n’est pas liée.
8.4. APD reçue par les pays en développement sans littoral en pourcentage de leur revenu national brut.
8.5. APD reçue par les petits États insulaires en développement en pourcentage de leur revenu national brut.

ACCÈS AU MARCHÉ

8.6. Proportion du total des importations des pays développés (en valeur, et à l’exclusion des armes), en provenance des pays en développement et des pays les moins avancés, qui sont admises en franchise de droits.
8.7. Droits de douane moyens appliqués par les pays développés aux produits agricoles, textiles et vêtements en provenance des pays en développement.
8.8. Estimations des subventions agricoles versées par les pays de l’OCDE en pourcentage de leur produit intérieur brut.
8.9. Proportion de l’APD allouée au renforcement des capacités commerciales.

ENDETTEMENT TOLÉRABLE

8.10. Nombre total de pays ayant atteint le point de décision de l’Initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE) et nombre total de pays ayant atteint le point d’achèvement (cumulatif).
8.11. Allégement de la dette annoncé au titre de l’Initiative PPTE et de l’Initiative d’allégement de la dette multilatérale.
8.12. Service de la dette, en pourcentage des exportations de biens et services.

CIBLE 8.E - En coopération avec l’industrie pharmaceutique, rendre les médicaments essentiels disponibles et abordables dans les pays en développement

INDICATEURS

8.13. Proportion de la population ayant accès de façon durable à des médicaments de base d’un coût abordable.

CIBLE 8.F - En coopération avec le secteur privé, faire en sorte que les nouvelles technologies, en particulier les technologies de l’information et de la communication, soient à la portée de tous

INDICATEURS

8.14. Nombre de lignes téléphoniques pour 100 personnes.
8.15. Pourcentage de la population abonné à un service de téléphonie mobile.
8.16. Pourcentage de la population utilisant l’Interne.

INSCRIPTIONS
HÉBERGEMENT
BÉNÉVOLES
PRESSE
ACTUALITÉS
LIENS UTILES
TÉLÉCHARGEMENT
ARTICLES DE PRESSE
 
© CIME 2010. Tous droits réservés.